Malgré toutes ces années je n’ai jamais retourné ma veste ….

Malgré toutes ces années je n’ai jamais retourné ma veste ….

Le monde du gaming a bien changer depuis ces dernières années et c’est un vieux à qui on a appris  à faire la grimace qui vous le dis. Alors je vous laisse avec  Doigby et sa chanson pour réfléchir et en discuter …

 

Et les paroles de la chanson …. vivement la version Karaoké …

Paroles :

GLHF, GLHF, GLHF Malgré toutes ces années, j’n’ai jamais retourné ma veste Millenium a bien changé depuis qu’il a retourné son M J’regarde jamais derrière moi, Pas besoin de descendre les autres pour monter J’attends rien de personne C’que j’veux j’vais le chercher Depuis mon enfance j’n’ai pas peur d’la concurrence Parfois j’ai honte de notre descendance La vie a fait d’moi un homme méfiant Y a qu’mon instinct qui m’inspire confiance C’que t’essayes de faire moi je l’ai déjà fait-fait J’suis là où j’en suis uniquement grâce à mon flair-flair Dans c’milieu peu de vrais mais beaucoup de faux frères-frères Ne me dérange pas si ton projet est à perte-perte Quoiqu’il arrive j’me battrai toujours pour mes rêves-rêves Ils parlent beaucoup mais finalement y a R-R Même à la retraite j’ai un meilleur palmarès-rès Si tu t’mets sur ma route sois pas choqué ça fait bleh-bleh C’est normal que tu stagnes si tu duo avec un feeder Depuis le départ j’essaye d’être fédérateur J’me bats toujours avec la même ferveur C’est dans ma nature je suis un fonceur Ils ont cherché à m’faire taire mais mon silence coûte bien trop cher J’préfère mourir pour mes rêves que de vivre pour leurs comptes bancaires Après 6 ans je rentre en guerre contre ces gens, sans passion, 100% business GLFH, GLHF, GLHF Parle, parle, parle Sur leurs streams rien qu’ils parlent, parlent parlent Dans le chat all rien qu’ils parlent, parlent, parlent Mais une fois arrivés en LAN, LAN, LAN ILs n’arrivent pas à m’regarder en face Ils baissent la tête quand je passe Je vois la peur dans leur regard Ce qui compte c’est pas les paroles mais les actes Parle, parle, parle, parle, parle, parle Rien qu’ils parlent, parlent, parlent, Doig by by by Evidemment j’m’aperçois, qu’j’ai pas vraiment percé Mais y a deux ans j’étais personne donc j’prospère sans me presser Je mixe deux passions persos, ouais j’me fais juste plaiz’ sévère Et beaucoup d’gens apprécient ma présence donc j’persévère Et ça persifle… persuadé d’me persécuter Mais je persiste… Derrière l’écran les mecs critiquent comme des robots, qu’ils viennent Ils seraient salés même dans la capitale bolivienne Flemme de faire du rap sérieux, j’me rends qu’à des concerts d’vieux Pourtant quand j’pose sur l’instru de PNL je m’en sers mieux J’suis grillé d’avance, y a plus de trois lettres dans mon pseudo Si j’voulais briller en France, faudrait d’l’autotune pas du flow J’me construis d’mon côté en faisant ce qui me plaît Sans chercher à m’placer, juste en enchaînant les couplets J’pensais être loin du règne du fric dans le jeu video Mais acheter une passion ça coûtait pas cher vu d’en haut Le numérique s’fait gangréner, les structures se sont égrenées Les gros groupes viennent pour tout rafler, les tuer et comme des gangs régner On voit l’amateurisme peu à peu perdre de sa beauté Etre obligé de se vendre comme s’il voulait se saboter Mais dans l’fond j’m’en fous, j’suis juste un gamin qui s’éclate J’compte pas vivre de LoL, j’compte pas vivre du rap, ni être pro-gamer sur fuzecat… Au pire j’prends tout ca comme une blague T’facon dans mon coin j’fais pas d’vagues Avant j’étais mauvais en drague Aujourd’hui je fais des feats avec Doig ! GLHF, GLHF, GLHF Parle, parle, parle Sur leurs streams rien qu’ils parlent, parlent parlent Dans le chat all rien qu’ils parlent, parlent, parlent Mais une fois arrivés en LAN, LAN, LAN ILs n’arrivent pas à m’regarder en face Ils baissent la tête quand je passe Je vois la peur dans leur regard Ce qui compte c’est pas les paroles mais les actes Parle, parle, parle, parle, parle, parle Rien qu’ils parlent, parlent, parlent, Doig by by by

Leave a Comment